i Syntec numérique : Entre 4 200 et 4 400 recrutements attendus en 2014 en PACA | MediaTic Info
syntec

Syntec numérique : Entre 4 200 et 4 400 recrutements attendus en 2014 en PACA

Internet sera le creuset de nouveaux métiers dans les prochaines années. La révolution data, nouvel eldorado des entreprises en quête de croissance après plusieurs années difficiles, requiert des compétences pointues. Le Syntec numérique du Sud, qui tenait ce mercredi 10 décembre à Aix-en-Provence son Comité régional, rappelle sa forte contribution à la création d’emplois.

Digital analyst, data architect, chief data officer, data scientist, developpeur web, architecte cloud computing, business analyst, développeur business intelligence, spécialiste cybersécurité, spécialiste de la réalité virtuelle spécialiste migration cloud … pour les métiers qui émergent à la croisée de l’informatique, du web et du digital. Community Manager, directeur multicanal, consultant digital, expert webmarketing, yield manager, responsable de la sécurité informatique, chef de projet informatique … pour les profils qui ont actuellement le vent en poupe. Autant de métiers techniques nés de l’univers Internet et de la transformation numérique de l’entreprise (révolution data).

Nouveaux souffles pour l’informatique grâce à Internet et au big data
« Le secteur numérique voit sa croissance portée par six grands domaines : le cloud computing, le big data qui apporte des perspectives inédites mais nécessite le développement de nouvelles technologies, l’Internet mobile qui bénéficie notamment de l’explosion des ventes de Smartphones, l’Internet des objets, le paiement sans contact et la cyber sécurité.  Un grand nombre de recrutements dans les activités numériques devrait avoir lieu au sein de secteurs connexes tels que le web, les jeux vidéo, la domotique, les services satellitaires et robotique », indique le CIJD, qui vient de publier son « guide des secteurs qui recrutent en 2015 ».

L’écosystème numérique, parmi les plus contributeurs à la création d’emplois.

Selon Pôle emploi, le secteur affiche 47 000 projets de recrutement en 2014. L’Apec prévoit plus de 35 000 recrutements dans les activités informatiques et télécommunications, contre 31 660 en 2013. France Stratégie et la Dares estime à 190 000 le nombre de postes à pourvoir dans le secteur informatique sur la période 2012-2022, dont près des 3/4 pour les ingénieurs.
« En dépit des crises économiques qui ont affecté l’emploi ces dernières années, avec en corollaire la baisse importante des prix et un fléchissement des marges, notre secteur a créé des emplois (+ 1,6 % en 2014 en création nette d’emplois) et pour le 16e trimestre consécutif pour les activités informatiques et services d’information », confirme Philippe Tavernier, président de Numergy administrateur au Syntec numérique, en visite sur les terres provençales ce mercredi 10 décembre à l’occasion de la tenue du Comité régional Sud du principal syndicat professionnel de l’écosystème numérique français (1 500 adhérents dont 900 PME et 500 start-up, 49,5 Md€ de CA, 365 000 salariés dont 265 000 informaticiens).
35 000 emplois en 2014
Le Syntec numérique, qui n’est pas encore « sur la piste aux étoiles » avec une croissance flat (+ 0,7 %) en 2014 contre – 0,2 % en 2013, prévoit la création de plus de 35 000 emplois en 2014 pour l’activité informatique et télécommunications. Et il doit principalement le maintien de ses emplois au développement de la « filière » internet et aux nouvelles formes de traitement du big data.
« Du fait de la transformation numérique des entreprises, les nouveaux outils rebattent les cartes. La dépense des DSI devrait augmenter de 56 % en 2015 notamment pour des nouveaux projets. Les entreprises de services du numérique (ESN, ex-SSll, NDLR) perçoivent une augmentation des projets SMACS (Saas, mobilité, big data, sécurité, réseaux sociaux), qui offrent de vrais relais de croissance. » La « saasisation » est aussi à l’œuvre pour les éditeurs de logiciels, qui parmi les trois collèges de métiers représentés au Syntec (avec les ESN et les sociétés d’ingénierie et de conseil en technologies), tirent le mieux leur épingle du jeu (croissance de l’activité de 2 % en 2014). « Le SaaS a représenté 10,9 % du marché du logiciel en 2014. L’activité est en croissance de 10,9 % générant un CA de près de 898 M€ », précise Philippe Tavernier.

PACA, troisième région la plus dynamique sur le secteur numérique
En termes de création nette d’emplois, PACA, considérée comme la troisième région la plus dynamique sur le secteur numérique après Île-de-France et Rhône Alpes avec 22 000 entreprises et 55 000 emplois, fait encore mieux qu’au niveau national : + 4,9 % en 2012 et + 4,3 % en 2013. « Entre 4 200 et 4 400 recrutements sont attendus en 2014 en PACA et en Corse », indique pour sa part Olivier Cazzulo, le délégué régional pour le Sud (225 adhérents) et dirigeant de Netsytem.
1 561 intentions d’embauches dans les Bouches-du-Rhône
La direction Études & Stratégie de la CCIMP fixait à 1 561 les intentions d’embauches dans la famille informatique et télécommunications en 2014 pour les Bouches-du-Rhône, principalement concentrées dans le bassin d’emplois d’Aix-en Provence (avec 51% des projets) devant Marseille (38 %). Les ingénieurs et cadres d’études, R&D en informatique, chefs de projets informatiques représentaient 46 % des projets de recrutement. Depuis 2011, le secteur se situe sur un trend de recrutement de l’ordre de 1 500 à 1 700.

Compétences pointues
Sachant que le cloud et big data figurent parmi les 34 plans de reconquête de la nouvelle France industrielle, les spécialistes capables de maîtriser les collectes et analyses complexes des bases de données, gérer la complexité grandissante des réseaux et de sécuriser… vont être immanquablement chassés. Aujourd’hui, en France, on estime qu’ils sont encore peu nombreux.

Adeline Descamps

*perspectives de recrutement (intentions d’embauches 2014-2015, projections 2016-2018-2022) pour 280 métiers dans 60 secteurs.

Ce contenu a été publié dans Ressources humaines, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *