i Première levée de fonds de 100 K€ réalisée par KeeeX | MediaTic Info
laurent Henocque keeex

Première levée de fonds de 100 K€ réalisée par KeeeX

L’éditeur marseillais KeeeX lance ses opérations commerciales et annonce un tour de table de 100 000 euros réalisé auprès d’investisseurs privés.

Cette levée de fonds fait suite à l’entrée de la SATT Sud Est au capital de KeeeX au titre du contrat de licence qui les lie. Cette opération ainsi que l’obtention d’un financement mixte de BPI France et de la Région PACA au titre du « Plan Régional d’Innovation » portent le total des sommes mises à disposition de la société à 500 000 euros.

La société KeeeX valorise une technologie révolutionnaire de confiance et d’organisation au sein des fichiers numériques. Sur cette base, KeeeX a développé une solution de messagerie instantanée d’entreprise (de type Whatsapp ou Slack) riche, agile et ultra sécurisée. KeeeX décentralise les données et utilise au besoin les clouds des utilisateurs. Les échanges sont cryptés de bout en bout pour une confidentialité totale. Compatible avec les différents OS du marché, KeeeX révolutionne donc la collaboration digitale qui devient sécurisée, simple et efficiente. Elle offre l’agilité sans compromis de confidentialité et laisse aux utilisateurs l’intégrale disponibilité de leurs données sans les déplacer. « KeeeX apporte une réponse unique aux professionnels qui pourront désormais mieux collaborer et gagner en productivité tout en garantissant l’intégrité et la confidentialité de leurs échanges. précise Laurent Henocque, président de KeeeX. « D’ores et déjà utilisée par de nombreuses entreprises, notre solution devrait rapidement se positionner comme une référence et faire émerger une nouvelle approche en matière de collaboration digitale. »

Ces solides fondamentaux positionnent l’entreprise comme l’unique éditeur du secteur à proposer une offre répondant pragmatiquement aux nouveaux usages des entreprises en matière de messagerie et de sécurité.

Dans ce contexte, KeeeX a reçu un premier soutien pour lancer ses opérations commerciales. Les fonds récoltés seront utilisés pour mettre en place une série d’actions de promotion et développer un réseau de partenaires. En parallèle de ce volet, l’éditeur prévoit de continuer d’investir en R&D pour conserver son avantage concurrentiel.

Ce contenu a été publié dans A la Une, Start-up, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *