i Nomination à la SATT Sud Est : Laurent Baly, nouveau Président Directeur Général | MediaTic Info
laurent baly satt se

Nomination à la SATT Sud Est : Laurent Baly, nouveau Président Directeur Général

Laurent Baly vient d’être nommé Président Directeur Général de la SATT Sud Est, à l’unanimité des membres du Conseil d’Administration réunis en Assemblée Générale. Il succède à Olivier FRENEAUX, qui dirigeait la SATT Sud Est depuis 2012.

Le parcours de Laurent Baly est à la fois académique et industriel ; il maitrise la culture et le langage de ces deux univers. Il a une très fine connaissance du Territoire car il a travaillé en PACA dans le milieu de la R&D.

Docteur ès Sciences du Mouvement Humain de l’Université d’Aix-Marseille, Laurent BALY a obtenu son diplôme au Laboratoire d’Aérodynamique et de Biomécanique du Mouvement à la Faculté des Sciences du Sport de Marseille Luminy. De 1999 à 2003, il a enseigné les Sciences du Sport au sein des Universités d’Aix-Marseille et d’Avignon et des Pays de Vaucluse.

Laurent Baly entre en 2003 chez Décathlon comme Ingénieur de Recherche & Développement. Rapidement, il crée un laboratoire de Recherche puis devient Directeur R&D du Groupe. Avec ses équipes, il développe de nouvelles technologies, contribue au portefeuille de brevets de la Société et crée des partenariats forts avec des universités. Il devient ensuite Directeur Industriel de Décathlon en Asie du Sud Est où il dirige la production. En 2014, de retour en France, il prend le poste de Directeur de la Division Composants & Technologies à Lille.

C’est à l’unanimité que les membres du Conseil d’Administration réunis en Assemblée Générale lundi 6 juillet 2015 à Marseille, ont voté pour Laurent Baly en remplacement d’Olivier Freneaux, arrivé au terme de son mandat de 3 ans.

« Mon prédécesseur a fait un travail considérable et a mené la SATT Sud Est à des résultats très positifs » tient à soulignerle nouveau Président Directeur Général de la SATT Sud Est « Rien qu’en 2014, 31 projets de maturation de technologies ont été lancés, et 20 licences d’exploitation ont été concédées à des entreprises. A la tête de la SATT Sud Est, j’entends maximiser l’impact socioéconomique des résultats de la Recherche académique menée en Régions PACA et Corse, et favoriser la création d’emplois».

« Chaque établissement de Recherche conduit une stratégie qui lui est propre ». poursuit Laurent Baly,  « Nous animerons des stratégies communes et porteuses. Nous devrons aussi créer une culture commune Public-Privé. Le défi, c’est de montrer aux chercheurs et aux Laboratoires publics que la SATT Sud Est est porteuse de valeur ajoutée. L’énergie et la compétence qui existent dans l’équipe de la SATT Sud Est laissent présager des succès importants ».

Rappelons que la mission de la Société d’Accélération du Transfert de Technologies Sud Est (SATT Sud Est), créée en janvier 2012, est de transformer les résultats de la Recherche publique en applications innovantes pour l’Industrie. La SATT Sud Est intègre toute la chaîne du transfert de technologies : détection et évaluation des projets, protection par la propriété intellectuelle (brevets, etc.), maturation technologique et commercialisation sous forme de licences d’exploitation.

Ce contenu a été publié dans A la Une, Economie numérique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.