i Medinsoft nommé coordinateur de la French Tech Aix- Marseille | MediaTic Info
French tech (rose)

Medinsoft nommé coordinateur de la French Tech Aix- Marseille

MedinSoft vient d’être nommé coordinateur du dossier French Tech Aix-Marseille.  L’annonce a été faite lors d’un comité de pilotage organisé la semaine dernière à Aix en Provence en présence de l’ensemble des collectivités concernées : les Villes d’Aix et Marseille, la communauté urbaine Marseille Provence métropole, la Communauté du Pays d’Aix, le conseil général et la Région.

Dans l’attente de la gouvernance…

Ce rôle de coordinateur ne sera assurée par Medinsoft que jusqu’au mois de juin.  « Nous sommes dans une phase transitoire en attendant d’avoir une structure définitive de gouvernance » explique Stéphane Soto, animateur chez Medinsoft, « Les collectivités doivent procéder au vote de subventions afin de créer la structure et mettre en place l’équipe définitive en charge de la gouvernance de la French Tech Aix-Marseille.»  

Rappelons que le label French Tech est attribué dans un premier temps pour une durée de un an. Il fera ensuite l’objet d’un audit de la part des services de l’État avant la confirmation définitive du label, et l’un des attendus de l’Etat est notamment la capacité de chaque  territoire labellisé a organisé une gouvernance fédérant l’ensemble des acteurs : les collectivités et institutions publiques porteuses, les acteurs de la recherche et de la formation et surtout les entrepreneurs portant les projets privés d’accélérateur de croissance ainsi que les représentants de l’écosystème des start-up numériques.

Travailler sous une bannière unique

Présidé par André Jeannerot, Medinsoft s’implique depuis le début dans le dossier French Tech. L’association ne part pas de zéro et elle n’est pas seule à agir au sein du PRIDES Economie Numérique. De nombreux acteurs régionaux dont le Pôle SCS, PRIMI, Provence Promotion, Euroméditerranée…  sont déjà engagés dans des actions French Tech.  « Notre rôle sera de fédérer le travail et de le faire sous une bannière unique. » précise André Jeannerot,  « Avec nos moyens, nos commissions formation, e-économie et logiciel libre ainsi que l’énergie de nos adhérents, nous allons aider à la création en s’appuyant sur des dispositifs simplifiés et accélérés, afin de répondre aux problématiques de formation, de communication et d’événementiels pour faire connaitre les offres et armer les entreprises pour affronter l’international. Toutes ces actions seront réalisées sous le contrôle du nouveau Conseil Territorial du Numérique. »

Crée par les villes de Marseille et Aix en Provence, la CPA et MPM,  le Conseil Territorial du Numérique – CTN – est composé de trois collèges d’une dizaine de personnes chacun : un pour les représentants des collectivités locales  et des institutions publiques ; un second pour les acteurs privés (notamment les dirigeants des entreprises qui portent un projet d’accélérateur) et le dernier pour les membres de la recherche et de la formation (Aix-Marseille Université, Centrale Marseille, Kedge Business School).Il a un rôle d’orientation stratégique, de coordination, de communication et d’évaluation de la mise en œuvre des programmes opérationnelsetbénéficie d’une enveloppe de 150 K€.

DG

Photo : André Jeannerot, président de Medinsoft.

Ce contenu a été publié dans French Tech, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *