i Marseille : Le Pôle Média de la Belle de Mai fête ses 10 ans | MediaTic Info
Pole media

Marseille : Le Pôle Média de la Belle de Mai fête ses 10 ans

Déjà 10 ans ! Le 16 octobre, tous les acteurs du numérique, du cinéma et de la communication seront à la Belle de Mai à Marseille, pour fêter le succès de son Pôle Média. Une occasion de revenir sur l’aventure de ce projet phare.

L’histoire débute au milieu du 19° siècle avec la création de la Manufacture des Tabacs, près de la gare Saint-Charles, en bordure du quartier de la Belle de Mai à Marseille. Elle fabrique des cigares et des scaferlatis, dont le fameux tabac gris à fumer prisé, avant de se spécialiser, à partir des années 50, dans la production de cigarettes Gauloises et Gitanes. Un choix stratégique de la Seita fatal, puisqu’il entraîne, avec la montée en puissance du tabac blond, un long déclin de la manufacture jusqu’à sa fermeture en 1990.

Conséquence ? Unefriche de douze hectares et de multiples bâtiments inoccupés, au cœur de Marseille.

Manufacture tabac marsille

Manufacture des Tabacs de la Belle de Mai (Collections du Musée d’Histoire de Marseille)

Un pari risqué

Sous l’impulsion de la Ville de Marseille et d’Euroméditerranée, la métamorphose démarre en 2001/2002. Le site est séparé en 3 pôles : le Pôle Patrimoine avec le Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine, les Archives Municipales, la Réserve des Musées de Marseille et l’INA (îlot 1), le Pôle Spectacles Vivants dénommé aujourd’hui “La Friche” (îlot 3) et le Pôle Média pour les industries de l’audiovisuel et du multimédia dans l’immense bâtiment Îlot 2.

L’ambition est d’y réunir les acteurs de la filière de l’image, du son et du multimédia, en plein développement dans la région marseillaise. Un pari cohérent mais périlleux, surtout pour le projet de studios de tournage, dont l’occupation est loin d’être garantie.

Une réhabilitation exemplaire…

Démarré en décembre 2000, la réhabilitation de l’immeuble est effectuée par la Ville de Marseille en partenariat avec l’Union Européenne, l’Etat, la Région PACA, le Département des Bouches-du-Rhône, la Communauté Urbaine MPM et Euroméditerranée. Elle concerne une surface globale de 30 000 m² et va bénéficier d’aménagements très techniques aux performances élevées, notamment sur le plan de l’isolation acoustique, le bâtiment se trouvant en bordure des voies ferrées de la gare Saint Charles.

Le succès au rendez-vous

Inauguré en juin 2004, le Pôle Média va, petit à petit, remporter son pari, porté par l’étonnant succès de la série télévisée “Plus belle la vie”. 10 ans après son inauguration, il constitue, de l’avis de tous, un lieu unique en Europe, où les métiers du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia jouent les synergies.  50 sociétés y sont installées sur 23 000 m², représentant environ 1 000 emplois. Bénéficiant d’un câblage en fibre optique, d’un accès réseau télé satellite, climatisation et d’une hauteur sous plafond jusqu’à 6 mètres dans certains locaux, le bâtiment regroupe :

–          4 plateaux de tournage – 1 000, 800, 600 et 350 m² pour des hauteurs de 7.5 à 19 m – exploités par la société des Studios de Marseille,

–          17 000 m² de bureaux aménagés et de locaux techniques bruts, à la location, en bail commercial à partir de 150 m²,

–          Un incubateur national dédié aux industries numériques (Belle de Mai),

–          Une pépinière d’entreprises de 850 m² (Marseille Innovation),

–          Un cluster de l’Image, du Multimédia et de l’Internet (PRIMI).

A ces services, se rajoute un restaurant “Studio 37”, un parking de 350 places et un lieu d’accueil pour les manifestations professionnelles (Mobile Monday, Talents Jeunes, TIC Emploi, Financial IT Days….).

Les 4 grands domaines d’activités du Pôles Média

– Métiers de l’internet, du contenu des mobiles et du jeu vidéo: Stardust, Cityvox, Mail Club, Evolix, Exkee, Indeego games, Devisubox…

– Métiers de l’audiovisuel : Télfrance, France TV, LCM, Gobi Studio, TSF, AMG Fechoz…

– Métiers de la communication : Havas Média, Havas 360, Agence MAP….

– Plateformes de services : Egencia, SMS Mode, la Fabrique à Innovations, Apport Média…

De nouvelles ambitions

Fort de sa dynamique, le Pôle Média se mobilise désormais autour de deux nouveaux projets :

–          Un studio MOCAP/VFX (Capture de Mouvements & Effets spéciaux) pour proposer une chaîne de production complète, allant des activités de tournage jusqu’à la post-production.

–          La création d’un Pôle Média 2.0, sur le site mitoyen des Casernes du Muy, afin de constituer le bâtiment TOTEM de la French Tech au sein de l’opération Euroméditerranée.

Si l’objectif reste identique : renforcer ce positionnement de “vaisseau amiral” de la filière des industries culturelles et créatives, l’ambition est désormais d’attirer des sociétés nationales et internationales (start-ups et entreprises matures), autour d’un pôle immobilier de dimension métropolitaine.

Avec son programme d’animations musicales et de show-room, la soirée anniversaire du 16 octobre s’annonce, donc, comme la grande fête de « la French Tech Weeks » et nous y serons présent pour détailler les projets et recueillir le témoignage de ces principaux acteurs.

Cyrille Maury

Le Pôle Média, qui appartient à la Ville de Marseille, est géré par la Direction de l’Attractivité Economique (DAE), sous la supervision de Nathalie Aversenq, Chef de projet « Pôle Média Belle de Mai » et de Didier Parakian, adjoint au Maire délégué à l’Economie, aux Relations avec le monde de l’entreprise et à la Prospective.

Ce contenu a été publié dans Médias IT, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *