i Les cartes SIM Gemalto piratées par la NSA et le GCHQ | MediaTic Info
Set of color SIM cards

Les cartes SIM Gemalto piratées par la NSA et le GCHQ

Le scandale est d’envergure internationale, et concerne pratiquement toutes les personnes disposant d’un mobile. Selon le site d’information « The Intercept »  qui rapporte un document fourni par Edward Snowden, les cartes à puces produites par Gemalto ont été piratées par la NSA, agence nationale de sécurité américaine,  et son homologue britannique, le GCHQ.

L’affaire remonte à 2010. Les deux agences de sécurité intérieure se seraient introduites dans les systèmes informatiques de Gemalto, dont le site de production est basé à Gémenos (Bouches-du-Rhône). Les agences disposeraient ainsi des clefs de sécurité sécurité réputées pour être inviolables  de millions de  cartes SIM dans le monde,  ce qui leur permet d’intercepter et d’accéder à toutes les télécommunications  et informations de connexion mobile sur toute la planète, sans la permission de gouvernements ou d’opérateurs de télécommunication.

A ce jour, Gemalto fournit des cartes SIM à quelques 450 opérateurs dans le monde, et produit Gemalto produit 2 milliards de cartes SIM par an.

Selon un expert en sécurité informatique, «Posséder ces clefs évite de devoir obtenir un mandat pour toute écoute téléphonique et ne laisse aucune trace sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile». Plus inquiétant encore pour les personnes possédant un téléphone sécurisé : disposer de ces clefs permet de décrypter les télécommunications interceptées, et même de décrypter celles qui avaient été interceptées plus tôt.

Les agences de renseignement coupables de cette intrusion se sont refusées à tout commentaire. La société Gemalto  a quant à elle précisé qu’elle n’était pas la cible, et qu’elle allait ouvrir une enquête et comprendre ce qu’il s’est produit !  Ironie toutefois de la situation, le slogan de Gemalto est « Security to be Free »  (la sécurité pour être libre) !

DG

Ce contenu a été publié dans A la Une, Microélectronique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *