i iXO Private Equity entre au capital de l’éditeur niçois Soft Azur | MediaTic Info
horus

iXO Private Equity entre au capital de l’éditeur niçois Soft Azur

L’éditeur niçois de logiciels , spécialiste historique de la gestion des plates-formes de télésurveillance, vient de lever 3,5 M auprès du fonds d’investissement iXO Private Equity

C’est une entreprise au bilan financier flatteur (favorable et …enviable) à laquelle le capital risker iXO Private Equity vient prêter main forte pour « consolider son management, assurer le déploiement de solutions vidéo, l’accélération de la pénétration de marchés internationaux et de nouvelles applications métiers. » La société, créée il y 28 ans par Joël Jacob, affiche en effet un fonds de roulement de 5,3 M€ pour un chiffre d’affaires de 3,129 M€ (dont 166 200 K€ à l’export) et un résultat net de 1,382 M€ (données 2013) avec un endettement dont le ratio est passé de 1,01 à 0,61 % en trois ans.

Expertise dans la télésurveillance

Spécialiste historique car se revendiquant pionnier sur le marché de la gestion de la télésurveillance, Soft Azur est notamment reconnue pour son expertise (conception jusqu’à la formation et le support) dans les systèmes embarqués temps-réel, de transmission IP et surtout, la télésurveillance avec notamment son logiciel phare Horus, conçu en 1996, et qui a équipé depuis plus de 200 centres dans le monde : « un système modulaire capable de gérer les centres de sécurité mono-poste jusqu’aux centres très importants (supérieur à 100 000 abonnés) et à haut risque (bancaire) », fait valoir l’entreprise. Horus est notamment déployé au sein des majors du secteur (Brink’s, Securitas, Stanley) et les grands opérateurs bancaires (Banque de France, BNP Paribas, Société Générale…).

La société niçoise emploie 17 salariés sur ses deux sites de Nice et Pau, où elle a intégré la société As Electronique, qui assure le développement de ses produits électroniques. Si Joël Jacob reste aux commandes, la société n’a pas communiqué sur l’actionnariat après ouverture du capital et sur l’identité du nouveau président du conseil d’administration.

A.D

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Logiciels & Services, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *