i Interxion fait de Marseille un hub de la connectivité | MediaTic Info
Interxion-MRS1 (2)BD

Interxion fait de Marseille un hub de la connectivité

Le dernier né des Datacenters Interxion a été inauguré à Marseille le 14 avril. C’est le huitième site du groupe néerlandais en France. MRS1, c’est son nom, est implanté au cœur du quartier de la Joliette, dans l’ancien site de SFR, rue Roger Salengro, à Marseille.

Le groupe Interxion, dont le siège social est aux Pays-Bas, est un des 5 leaders européens des datacenters, avec 39 installations dans 11 pays et plus de 1 500 clients… Cap Gemini, Amazon, Microsoft, et Facebook depuis septembre dernier, ainsi que des entreprises comme Allianz, Total, BNP ou Louis Vuitton.

 « MRS1 » : 45 millions d’€ d’investissement

45 millions d’euros, c’est le montant investit par le groupe coté à la bourse de New York pour acquérir, rénover et moderniser les 14 000 mètres carrésdont 6200m2 de salles informatiques qu’ont occupé successivement  Neuf, Cégetel, et le Netcenter SFR.

Les travaux de réhabilitation sont estimés à environ 15 millions €. MRS 1, a été profondément transformé et mis aux standards d’Interxion pour accueillir de nouveaux clients. La sécurité est maximaleavec dès l’entrée un poste de garde, un sas avec contrôle d’accès biométrique et par carte, des caméras de vidéo surveillances situées à l’extérieur et à l’intérieur du Datacenter… Les nouvelles salles sont réellement aux standards avec une surface moyenne de 700m2. Comme dans l’ensemble des data centers du groupe l’équipement électrique est fourni Schneider, les baies sont des Minkels ou des Efirack… Les équipements sont tous doublés afin de garantir la continuité de service. On notera enfin qu’un bâtiment du site est réservé aux salles de réunions pour les clients.

Conçu pour tous types de clients, des opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès internet jusqu’à toute entreprise désireuse d’y localiser ses serveurs, en passant par les plates-formes de diffusion de contenus ou d’applications cloud, « Interxion MRS 1 » annonce une disponibilité de 99,999% du temps et une puissance électrique jusqu’à 1 500 W/m2.

Marseille, « hub » de connectivité international

Ce Datacenter se différencie sur la connectivité. Il donne en effet un accès direct à plus de 60 opérateurs Télécoms et fournisseurs d’accès Internet, au point d’interconnexion Internet France IX et aux câbles sous-marins vers l’Afrique et l’Asie faisant de Marseille  un véritable hub de connectivité.

Pour Interxion, et notamment ses clients américains, Marseille, est une ville majeure pour la connectivité mondiale.Située au carrefour de l’Europe et de la Méditerranée, Marseille est d’une partdirectement reliée par la vallée du Rhône aux grandes métropoles que sont Londres, Amsterdam, Francfort et Paris, et d’autre part la ville bénéficie de la convergence de huit câbles sous-marins faisant d’elle un hub de connexions aux réseaux télécom d’Europe, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie.

Deux nouveaux câbles sous-marins (SEAMEWE5 et AAE1), à très forte capacité télécom,  arriveront en 2016, c’est sur eux que le groupe néerlandais fonde de grands espoirs du fait de leur provenance : la Chine.  Entre Marseille et Shanghai, le temps de latence sera alors de 7 milli secondes.

« Interxion n’a pas vocation à s’implanter en province, mais Marseille possède un positionnement unique comme point de transit de télécommunications internationales. Elle devient désormais un ‘hub’ de contenus. Il était fondamental d’y être. Ce sont même nos clients américains qui nous l’ont demandé !« , confie le président d’Interxion France, Fabrice Coquio.

L’histoire entre Interxion et Marseille ne fait peut être que commencer ?

C’est sans doute pour tout cela que le CEO du groupe néerlandais, David Ruberg, a fait le déplacement à Marseille et a annoncé lors de l’inauguration que MRS1 était « un premier pas » et que son groupe comptait s’impliquer et investir encore plus dans l’économie régionale avec dans le futur un nouvel investissement de 100 millions d’euros pour une second bâtiment, MRS2 !

Ce contenu a été publié dans A la Une, Cloud Computing, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *