i Emploi IT : des recrutements à venir dans une meilleure conjoncture selon l’APEC | MediaTic Info
emploi it

Emploi IT : des recrutements à venir dans une meilleure conjoncture selon l’APEC

L’APEC – Association pour l’emploi des cadres – constate que 84 % des entreprises du secteur IT envisagent de recruter avant l’été. Mais des tensions demeurent.

Progression des offres d’emploi, intentions d’embauche élevées : l’amélioration de la conjoncture dans les activités informatiques se fait ressentir au dernier pointage de l’APEC, réalisé à l’issue du 1er trimestre 2015.

Selon l’association, la proportion d’entreprises ayant recruté au moins un cadre dans le secteur IT est au plus bas depuis 2010 ; mais à 82 %, elle demeure élevée. Et plus de la moitié des employeurs de la filière déclarent un volume de recrutements en hausse. Ils sont par ailleurs 84 % à envisager des embauches au cours du printemps.

Parmi toutes les offres d’emploi confiées à l’APAC entre le 1er janvier et le 31 mars, 47 191 (soit 24 %) ont concerné l’informatique ; ce taux était de 16 % à la même période l’an dernier.

En cumul sur 12 mois glissants (d’avril 2014 à mars 2015), on en est à 176 287 annonces publiées dans l’IT (+ 14 %). Le volume progresse dans tous les métiers de la branche.

L’informatique Web (sites, portails Internet) connaît la plus forte croissance en termes d’offres d’emploi : + 30 %, avec 31 688 annonces. Suivent la maîtrise d’ouvrage et fonctionnel (+ 18 %, à 20 726 annonces), l’informatique industrielle (+ 9 %, à 18 123 annonces) et la direction informatique (+ 6 %, à 5033 offres).

Le principal pourvoyeur de postes reste l’informatique de gestion (61 973 offres, soit 3 % de plus sur 12 mois). Enfin, l’exploitation et la maintenance informatique sont en légère hausse (+1 %, à 8 857 offres).

Le principal facteur de recrutement reste le développement de l’activité (pour 84 % des entreprises). A l’inverse, le turnover et les départs à la retraite sont très peu cités (4 %).

Malgré tout, 71 % des employeurs déplorent leurs difficultés à recruter des cadres pour la fonction informatique. Ils évoquent notamment l’inadéquation entre offre et demande de compétences pointues. Mais aussi la faiblesse relative du nombre de postulants : selon l’APEC, une offre attire en moyenne 28 candidatures, contre 43 tous secteurs confondus.

Ce contenu a été publié dans A la Une, Ressources humaines, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *