i Altersis rachète Valid’IT et se renforce dans les tests d’applications informatiques | MediaTic Info
guy puech altersis

Altersis rachète Valid’IT et se renforce dans les tests d’applications informatiques

Nouvelle opération de croissance externe pour la PME aixoise Altersis, qui fait l’acquisition de Valid’IT, entreprise implantée à proximité d’Orléans et dédiée aux tests numériques.

C’est la quatrième opération de rachat en quatre ans que réalise la société aixoise Altersis spécialisée dans les services numériques. Après la reprise en 2011 de Scopteam, une société lyonnaise experte dans les tests de performance et dans les tests de charge, de Paseosoft en 2012 dont la vocation est de faciliter les services de développement et d’exploitation de ses clients, et d’Aixlife début 2015, spécialisée en informatique et dans les prestations de services, c’est au tour de Valid’IT de rejoindre le groupe de Guy Puech.

Croissance externe et investissement de niches

Pour Altersis, cette acquisition s’inscrit dans le cadre de son développement dans l’expertise du test. Implantée à proximité d’Orléans, Valid’IT qui emploie une quinzaine de salariés, effectue des tests de performance numérique. Lors de la mise en ligne d’un nouveau site internet, et qui plus est un site e-commerce, Valid’IT vérifie qu’il réponde à la charge c’est-à-dire au nombre de visiteurs et au temps de réponse. Pour Altersis, cette nouvelle acquisition lui permet de poursuivre sa stratégie de croissance externe et répond aussi à la volonté de son patron d’investir sur de nouvelles niches.

Expert en tests informatiques

Créée à Aix en Provence par Guy Puech en 2008, Altersis travaille sur trois métiers différents : les services informatiques de proximité, l’ingénierie de bureau d’études et l’informatique technique et scientifique. Altersis compte parmi ses clients CMA CGM, Gemalto, Alstom Inside Secure, Areva, Cybernétix ou encore Scheider Electric. L’entreprise emploie 120 personnes et est présente à Aix-en-Provence, Sophia-Antipolis, Montpellier, et Paris, ainsi qu’à Prague, en République Tchèque par le biais de sa filiale. Altersis table sur un chiffre d’affaires supérieur à 10 M€ en 2015 contre 9 M€ réalisé en 2014.

 

Ce contenu a été publié dans A la Une, Logiciels & Services, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *