i A Marseille, Gemalto permet de payer le stationnement par SMS | MediaTic Info
gemalto paiement sms

A Marseille, Gemalto permet de payer le stationnement par SMS

Gemalto a été retenu par le gestionnaire de la voirie marseillaise SAGS pour proposer une solution de paiement du stationnement par SMS au temps réellement passé. Le système qui permet aux automobilistes de s’acquitter du montant exact du coût de leur stationnement sur la voie publique phocéenne. Il leur suffira pour cela d’envoyer un SMS à leur arrivée, et un autre à leur départ. Les automobilistes, une fois garés, envoient leur numéro d’immatriculation à un numéro abrégé. Lorsqu’ils quittent leur place, ils envoient « FIN » au même numéro. Les agents du SGAS, chargés de la surveillance de la voie publique marseillaise, sont quant à eux équipés de terminaux numériques permettant la vérification instantanée des informations transmises et de l’effectuation du paiement pour chaque plaque d’immatriculation.

Le système de paiement est développé en partenariat avec le spécialiste des plateformes de paiement mobile Netsize à Marseille. « Gemalto utilise ses compétences en sécurité numérique et en téléphonie mobile pour gérer le flux de SMS en toute sécurité et permettre de prélever directement les paiements sur les factures de téléphone mobile des clients » indique le groupe.

Pour Benoît Bole, Directeur Général de l’activité Netsize chez Gemalto, cette solution « élimine le stress des tickets perdus, des attentes aux barrières, du manque de monnaie et du dépassement de temps. Les fournisseurs bénéficient d’un circuit de vente électronique fluide, qui leur évite d’avoir à gérer et entretenir des terminaux et des infrastructures vulnérables ». Elle apporte donc des bénéfices autant à l’usager qu’au gestionnaire des infrastructures municipales de stationnement.

La plateforme Netsize de Gemalto ouvre la voie à un marché potentiel de deux milliards de consommateurs et de trois milliards d’appareils mobiles désormais capables de tels paiements, via 160 réseaux mobiles connectés dans plus de 50 pays.

Ce contenu a été publié dans A la Une, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *